• Arts et culture,

VASISTAS ?

Publié le 23 février 2016 Mis à jour le 9 octobre 2017
du 12 mai 2016 au 24 juin 2016
Origine du monde, Natacha Mercier, Jérôme Carrié, CIAM La Fabrique
Origine du monde, Natacha Mercier, Jérôme Carrié, CIAM La Fabrique

Exposition personnelle de Natacha Mercier









Commissariat : Jérôme Carrié
Régie et production : Marie Baillet et Hugues Mercier
Création sonore : Jacky Merit

« Vasistas ? » ou la « limite du voir »

A l’occasion de l’exposition « Vasistas ? », Natacha Mercier a peint un ensemble de variations de toiles fameuses de l’histoire de l’art. Pour les composer, l’artiste a préalablement demandé à ses modèles de reprendre des poses de l’histoire de la peinture. Réalisées sur des panneaux de signalisation routière en aluminium, les tableaux se distinguent par une technique picturale élaborée. Différentes couches de peinture et de vernis sont subtilement appliquées au pistolet en cabine de peinture automobile. La facture froide et distanciée donne la possibilité à l’artiste d’effectuer une relecture de l’histoire de l’art, mais également de jouer sur la limite entre art, exhibition et voyeurisme.

Entrecroisement d’une multiplicité de signes culturels et esthétiques, l’œuvre de Natacha Mercier ne cesse de tisser des liens entre les genres, les représentations et les imaginaires. Du tuning à la peinture flamande, de l’histoire du nu académique et moderne à l’exhibition sur Internet, sa démarche prend position dans le temps à travers les époques et les styles, les supposés bons et mauvais goûts.

Si l’œuvre de Natacha Mercier fait explicitement référence à l’histoire de l’art et en particulier à la tradition picturale occidentale, c’est pour mieux questionner le corps à l’ère du numérique. Par ses techniques d’effacement partiel du sujet, l’artiste rend visible le corps dans ses aspects les plus intimes.

A défaut de révéler, Natacha Mercier suggère et nous offre la possibilité de traverser le voile des images du corps et de ses interdits. Les œuvres de l’exposition « Vasistas ? » s’attachent à censurer pour mieux exhiber, voiler pour mieux déjouer la censure du visible.

Partenaires :
Studio Natacha Mercier www.natacha-mercier.com

Galerie Exprmntl www.exprmntl.fr

Frans Bonhomme

Mairie de Toulouse

Musée des Abattoirs - Frac Midi-Pyrénées

Emmaüs Toulouse

Week-end de l'art contemporain de Toulouse

Pink Pong, réseau art contemporain de l'agglomération toulousaine www.pinkpong.fr

L'épicurieux
Contact :
Jérôme Carrié :