PAR A DICE

Publié le 25 juin 2014 Mis à jour le 9 octobre 2017
du 12 novembre 2014 au 17 décembre 2014
Exposition ouverte du lundi au vendredi de 10h à 17h
La Fabrique - Le Cube et Le Tube
Béatrice Utrilla, PAR A DICE, CIAM La Fabrique
Béatrice Utrilla, PAR A DICE, CIAM La Fabrique

Exposition personnelle de Béatrice Utrilla

« Ce qui frappe tout d’abord lorsque l’on s’arrête dans un vieux motel comme le Par-A-Dice Motel à Las Vegas, c’est cet aspect fragile et transitoire qui traduit aussitôt la crainte de s’attacher à quelque chose ou à quelqu’un. » 

Bruce Bégout, Lieu commun, éditions Allia, 2003, p. 43.








TERRITOIRE D'IMAGES

En 2012, Béatrice Utrilla a réalisé une résidence de création dans le quartier de la Reynerie à Toulouse. Un livre paru aux éditions KAISERIN constitue le premier aboutissement de ce travail. L’invitation adressée à l’artiste par le CIAM a été motivée par la situation de proximité géographique de ce quartier. La Fabrique constitue un espace privilégié pour exposer ces nouvelles productions. L’exposition PAR A DICE constitue un prolongement de cette expérience vécue par l’artiste dans ce territoire singulier. Présentée dans Le Cube et Le Tube de La Fabrique, l’exposition PAR A DICE construit une sorte de « territoire d’images à partir d’un vécu, d’un réel, d’une chair », selon les propres termes de l’artiste. 

Dans cette exposition, Béatrice Utrilla convoque des réalisations produites lors de séjours récents aux Etats-Unis et en Allemagne. Mettant ainsi en résonance les productions réalisées à la Reynerie avec de nouvelles images et des réalisations antérieures, l’exposition du CIAM propose au public de construire sa propre fiction à travers des images de provenances diverses. S’attachant à dévoiler des lieux et des instants, des histoires et des liens, Béatrice Utrilla élabore une sorte d’architecture de la fiction. 

Image-mouvement, image-objet, image-écran, l’œuvre de Béatrice Utrilla questionne le statut de l’image entre photographie et peinture en explorant différentes modalités de production et de monstration. L’image n’est ici jamais comprise comme une seule réalité au sens univoque. Les images se connectent et résonnent entre elles pour composer un parcours visuel et mental. Si les images de Béatrice Utrilla constituent bien des traces d’une expérience du réel, elles offrent surtout l’opportunité à chacun de recréer ses propres liens et de se projeter dans l’œuvre. A la manière d’un miroir, le travail de Béatrice Utrilla ne figure-t-il pas moins le reflet du vécu que les échos de notre propre désir ?

Jérôme Carrié
Chef de projets en art contemporain
Partenaires :
Mairie de Toulouse
Service des Espaces verts
Les Abattoirs - Frac Midi-Pyrénées
Librairie Etudes Mirail
Lieu Commun
Festival International d'Art de Toulouse
Contact :
Jérôme Carrié